fbpx

Des branches sont laissées en tas volontairement pour permettre aux animaux de la faune sauvage non captive de constituer des abris ou des sites de reproduction (y compris et surtout les insectes et les vermicules). Comme le préconisent les acteurs de l’environnement (C. Bouget, écologue à IRSTEA).

Se nourrir du bois mort :

  • Les champignons : ils décomposent la cellulose du bois et la rendent plus digeste pour les autres espèces
  • Les coléoptères : notamment les scolytes (percent des trous et pondent leurs oeufs dans le bois mort) ou le célèbre lucarne cerf-volant (espèce protégée)
  • De nombreuses larves d’insectes (papillons, certains hyménoptères, …)

Vivre dans le bois mort

De nombreux animaux utilisent le bois mort pour s’abriter, hiverner, chasser, nicher, ou pondre.

  • Des insectes : coccinelles, pince-oreilles, mille-pattes, fourmis, papillons, abeilles et guêpes solitaires, …
  • Des oiseaux cavernicoles : mésanges, sittelles, chouettes, pics, …
  • Des mammifères : chauve-souris, loirs, hérissons, …
  • Des amphibiens : grenouilles, crapauds, tritons, salamandres, …
  • Limaces, escargots, araignées, reptiles, rongeurs

Lutte contre l’érosion

Les débris de bois qui jonchent le sol forment avec les autres débris de végétaux une litière qui protège efficacement le sol contre le ruissellement et l’érosion.

 

 

!! Le Zoo Des 3 Vallées est autorisé à rouvrir mais n'accueille pas le public pour l'instant 

et réfléchit aux modalités de sa réouverture

Voir le BLOG à ce sujet !!